La région bilingue de Bruxelles

Dans la constitution,
les premiers articles (Titre Ier : De la Belgique fédérale, de ses composantes et de son territoire) sont très importants pour les rapports entre les régions et communautés :

Art.1. La Belgique est un Etat fédéral qui se compose des communautés et des régions.

Art.2. La Belgique comprend trois communautés: la Communauté française, la Communauté flamande et la Communauté germanophone.

Art.3. La Belgique comprend trois régions : la Région wallonne, la Région flamande et la Région bruxelloise.

Art.4. La Belgique comprend quatre régions linguistiques : la région de langue française, la région de langue néerlandaise, la région bilingue de Bruxelles-Capitale et la région de langue allemande.
Chaque commune du Royaume fait partie d'une de ces régions linguistiques.
Les limites des quatre régions linguistiques ne peuvent être changées ou rectifiées que par une loi adoptée à la majorité des suffrages dans chaque groupe linguistique de chacune des Chambres, à la condition que la majorité des membres de chaque groupe se trouve réunie et pour autant que le total des votes positifs émis dans les deux groupes linguistiques atteigne les deux tiers des suffrages exprimés. (= dernier alinéa de l'article 4)

Art.5. La Région wallonne comprend les provinces suivantes : le Brabant wallon, le Hainaut, Liège, le Luxembourg et Namur. La Région flamande comprend les provinces suivantes : Anvers, le Brabant flamand, la Flandre occidentale, la Flandre orientale et le Limbourg.
Il appartient à la loi de diviser, s'il y a lieu, le territoire en un plus grand nombre de provinces.
Une loi peut soustraire certains territoires dont elle fixe les limites, à la division en provinces, les faire relever directement du pouvoir exécutif fédéral et les soumettre à un statut propre. Cette loi doit être adoptée à la majorité prévue à l'article 4, dernier alinéa.

Art.6. Les subdivisions des provinces ne peuvent être établies que par la loi.

Art.7. Les limites de l'Etat, des provinces et des communes ne peuvent être changées ou rectifiées qu'en vertu d'une loi.

 

La crise du 22 avril 2010 (volonté de voter en force à la chambre la scission de BHV)

Le projet Bruksel
(site crée le
21/04/2010)

Le coeur de la Belgique

Le projet Bruksel vise à élargir le débat sur la pacification de la Région bruxelloise et de sa périphérie. (suite de la présentation)

En cliquant sur l'icône, vous trouverez un dossier sur le projet (il existe aussi en pdf - v. plus bas)

 


Des commentaires subjectifs sur base d'une revue de presse

2 juillet 2010 18 juin 2010
9 juin 2010 2 juin 2010
26 mai 2010 19 mai 2010



Les positions des partis poltiques francophones sur BHV et sur Bruxelles

Les fichiers PDF
Ci-dessous, les fichiers pdf de notre dossier




Accessible aussi en html

 

Pour tout contact :


projet.bruksel (+@) gmail.com

(+@) signifie qu'il faut écrire le signe @
entre le "l" de bruksel et le "g" de gmail)



 

Quelques
points forts :

Le grand Pentagone :
des limites simples à respecter, à comprendre, en harmonie avec l'histoire de Bruxelles/Brussel.
Le Ring complété (ou Ring virtuel) peut en effet représenter un grand pentagone



Non-dits et allants de soi :
La périphérie bruxelloise s'étend aussi bien sur BHV que sur l'arrondissement de Leuven (Tervueren...) et sur le Brabant wallon (Waterloo, Braine-l'Alleud ...).
Ne pas en parler signifie que la scission de BHV conduira à une situation définitive pour les communes de BHV (dont on ne parlera plus non plus). Il faut donc en parler.

La mini scission /
le test de bonne foi:

Scinder en force, en une étape, est-ce raisonnable ? Pourquoi, ne pas scinder en plusieurs étapes ?
La première étape, ce serait l'étape "Iris".
Elle permet d'éliminer la mauvaise fois de part et d'autre.

(suite)

Non à l'anschluss
de Brussel !

Bart de Wever veut annexer Bruxelles, faire fuire les Francophones en les appauvrissant. Sur base de l'idéologie du LIEN (anschluss en allemand), la NVA ne cache même plus ses intentions. Les masques tombent.

Faut-il
un cordon sanitaire
autour de ce Monsieur?

(Ecolo, le FDF et l'Open VLD ont déjà défendu cette idée mais depuis le succès de la NVA lors des élections du 13 juin 2010, il n'y a plus que Guy Vanhengel (Open Vld) à apparemment le vouloir. Même le FDF semble accepter le dialogue avec la NVA.
Nous,, pour notre part, nous continuerons à le penser tant que la NVA ne remettra pas en question sa politique vis-à-vis de Bruxelles.

 

Plan non exhaustif du site

Les fichiers de base    
brussels dossiers.htm revue de presse table matières.htm brussels 09.htm
brussels 10.htm ecolo ps mr cdh fdf.htm brussels 07.htm
NVA parti fasciste.htm brussels 03.htm revue de presse table matières 01.htm

Le résumé de la semaine
(revue de presse) 9 juin 2010
Le résumé de la semaine
(revue de presse) 2 juin 2010
Le résumé de la semaine
(revue de presse) 26 mai 2010
 
       
fdf clerfayt.htm open Vld Vanhengel juin 2010.htm BHV convocations.htm  
CDNV Thysen.htm ecolo javaux juin 2010.htm BHV mr ps disputes.htm  
Politologue Faniel.htm PP Modrikamen juin 2010.htm BHV de wever.htm  
bruxelles finances.htm cdh Milquet juin 2010.htm Maingain méthode Dehaene FDF.htm  
cdh Milquet juin 2010.htm bruxelles economie.htm BHV bourgmestres flamands.htm  
CDNV leterme.htm mr michel juin 2010.htm Belgique manifestation indépendance de la Flandre.htm  
ecolo javaux juin 2010.htm fdf maingain juin 2010.htm De Croo elections 2010 BHV.htm  
ps picque.htm flandre 1er ministre.htm    
nva de wever.htm      
 

{findoc}