L'édito brukselois (02 juillet 2010)

Une soudaine et suspecte bartophilie :
En politique, il y a des changements de comportements suspects. Passer de la haine à l'amour, en fait partie. Hier, De Wever était haï, aujourd'hui, on ne compte plus les bartophiles. (suite)

Edito précédents
(18 juin) : Les paroles non tenues


Pendant l'été (du 20/06 au 1/09), le site est

actualisé toutes les deux ou trois semaines (selon l'actualité)


Le résumé de la semaine (revue de presse)
2 juillet 2010
Le PS envoie un message contradictoire à la population via les médias : d'une part il affirme qu'il a à sa dispostion une machine de guerre, d'une part il multiplie les phrases apaissantes quant( à la bonne volonté de la NVA et de Bart de Wever.
Une machine de guerre contre qui ?
Contre Maingain , contre De Wever ou contre les citoyens ?
Le PS a en effet promis beaoucoup, les belges devront donc payer de nouvelles taxes.






Robert Collignon, ancienne figure imporante du PS, n'est plus à la retraite !
Objectif : faire passer l'idée de la régionalisation de la Justice sans mouiller les actuelles leaders du PS ?
Les pauvres, ils sont victimes d'airbag agressifs !





La N-VA veut faire monter le MR dans le prochain gouvernement. Cela donne du courage à Armand De Decker pour attaquer le FDF et Maingain.
La "guerre" pronée par M. Michel vise-t-elle le nationalisme flamand ou le nationalisme bruxellois du FDF?





Un gouvernement "national-socialiste" ? Pour Francis Van De Woestyne (La Libre Belgique): non. Plutôt un gouvernement "papillon".
Pourquoi pas libellule ou coccinelle ?


Responsable, pas responsable ...
Au CD&V, la défaite laisse des traces. Il y a ceux (Leterme and co) qui démissionnent beaucoup mais qui restent en place, il y a ceux qui jouent les fusibles (Thyssen anc co) , il y a ceux qui jouent les donneurs de leçons (Van Rompuy and co) et il y a ceux qui croient encore pouvoir imposer aux belges leur vision politique (Eyskens and co).





La solution viendra-t-elle de la communauté germanophone grâce à une 4ème entité fédérée.


Maingain n'est toujours pas devenu BARTOPHILE. Les discours passent, les actes restent.


Les wallons croient de plus en plus à leur intégration à la France. Cela dément les discours de ceux qui affirment que cela est contre-nature.


Du côté francophone, le mot "guerre" a été utilisé à de nombreuses reprises lors de ces élections 2010. A contrario, les hommes politique flamands ne l'ont ni utilisé, ni vraiment commenté .
Ne serait-il pas d'ailleurs ridicule de l'utiliser lorsque l'on a des intentions belliqueuses.
Certains affirment d'ailleurs que les policiers de Vichy ont collaboré à l'extermination des juifs pour le bien de" la population française. Ils n'avaient aucune intention belliqueuse



La crise du 22 avril 2010 (volonté de voter en force à la chambre la scission de BHV)

Le projet Bruksel
(site crée le
21/04/2010)

Le coeur de la Belgique

Le projet Bruksel vise à élargir le débat sur la pacification de la Région bruxelloise et de sa périphérie. (suite de la présentation)

En cliquant sur l'icône, vous trouverez un dossier sur le projet (il existe aussi en pdf - v. plus bas)

 


Des commentaires subjectifs sur base d'une revue de presse

2 juillet 2010 18 juin 2010
9 juin 2010 2 juin 2010
26 mai 2010 19 mai 2010






Les positions des partis poltiques francophones sur BHV et sur Bruxelles

Les fichiers PDF
Ci-dessous, les fichiers pdf de notre dossier




Accessible aussi en html

 

Pour tout contact :


projet.bruksel (+@) gmail.com

(+@) signifie qu'il faut écrire le signe @
entre le "l" de bruksel et le "g" de gmail)

 

 

Quelques
points forts :

Le grand Pentagone :
des limites simples à respecter, à comprendre, en harmonie avec l'histoire de Bruxelles/Brussel.
Le Ring complété (ou Ring virtuel) peut en effet représenter un grand pentagone



Non-dits et allants de soi :
La périphérie bruxelloise s'étend aussi bien sur BHV que sur l'arrondissement de Leuven (Tervueren...) et sur le Brabant wallon (Waterloo, Braine-l'Alleud ...).
Ne pas en parler signifie que la scission de BHV conduira à une situation définitive pour les communes de BHV (dont on ne parlera plus non plus). Il faut donc en parler.

La mini scission /
le test de bonne foi:

Scinder en force, en une étape, est-ce raisonnable ? Pourquoi, ne pas scinder en plusieurs étapes ?
La première étape, ce serait l'étape "Iris".
Elle permet d'éliminer la mauvaise fois de part et d'autre.

(suite)

Non à l'anschluss
de Brussel !

Bart de Wever veut annexer Bruxelles, faire fuire les Francophones en les appauvrissant. Sur base de l'idéologie du LIEN (anschluss en allemand), la NVA ne cache même plus ses intentions. Les masques tombent.

Faut-il
un cordon sanitaire
autour de ce Monsieur?

(Ecolo, le FDF et l'Open VLD ont déjà défendu cette idée mais depuis le succès de la NVA lors des élections du 13 juin 2010, il n'y a plus que Guy Vanhengel (Open Vld) à apparemment le vouloir. Même le FDF semble accepter le dialogue avec la NVA.
Nous,, pour notre part, nous continuerons à le penser tant que la NVA ne remettra pas en question sa politique vis-à-vis de Bruxelles.

 

 

 

 

Bruksel

"Un pays, quatre regions"

 

Revue de presse

Dix priorités